Envisan lance la construction de son Centre de Production d'Eco-Matériaux

Envisan France, filiale française de la division environnement de Jan De Nul Group, leader mondial du dragage maritime, lance la construction de son Centre de Production d’Éco-Matériaux (CPEM) à La Seyne-sur-Mer. Ce centre est destiné au traitement et à la valorisation de sédiments non immergeables et de terres polluées.

En faisant appel à son expérience belge, où la réglementation permet de valoriser les sédiments dans le secteur de la construction, Envisan ouvre son premier centre en France. Bâtit sur un terrain de 3,4 hectares, le CPEM offre de nombreuses techniques de traitement des sédiments et des terres polluées.

Le CPEM accompagne le programme de recherche SEDIMED dont l’objectif est de lever les verrous administratifs et réglementaires permettant de valoriser des sédiments dans des travaux de construction : des routes, des structures bétonnées, des ouvrages maritimes et des éco-modelé paysager ou anti-bruit. Le CPEM devient donc le partenaire privilégié des entreprises de travaux maritimes, du BTP ou de dépollution.

Réglementation

Envisan a obtenu l’autorisation d’exploiter cette Installation Classée pour l’Environnement pour une durée de 20 ans par arrêté préfectoral le 28 novembre 2013.

Capacités du centre

Le CPEM peut recevoir jusqu’à 160 000 m3 de matériaux par an. Les terres polluées sont réceptionnées par la voie d’eau ou par voie routière sur les aires de stockage étanches où elles sont triées, criblées avant d’être traitées soit par bioremédiation soit par des traitements hydrauliques, mécaniques ou physico-chimiques. Les sédiments issus des opérations de dragage y sont déposés directement par voie hydraulique dans une lagune étanche pour y être déshydratés par voie mécanique et naturelle.

Le CPEM est conçu pour respecter toutes les normes de protection de l’environnement en vigueur (Qualité, Hygiène, Santé, Sécurité, Environnement) et répond aux exigences strictes en vigueur en matière de traçabilité. Le CPEM est équipé de sa propre station traitement des eaux. 

Techniques utilisées

Déshydratation mécanique par filtres presses, déshydratation par lagunage actif, pré-traitements par séparation granulométrique (cyclonage, dessablage, criblage), traitement biologique, traitement par lavage, traitement physico-chimique.